Outils pour utilisateurs

Outils du site


gnu:igep_vite_fait

IGEP V2 version vite fait

Suite aux tentativesss, sur cette page igep_contact, revenons en bref.

On partitionne et formate une micro-SD de plus de 2Go:

  • partition 1 en vfat de 32Mo
  • partition 2 en ext3 du reste

gparted est votre ami, mais

# par exemple sur un pc , carte vue en sdb, attention ...
mkfs.msdos -v -n MSDOS /dev/sdb1 -l boot
mkfs.ext3 /dev/sdb2 -l rootfs
tune2fs -c0 /dev/sdb2

On recupere le bootfs et le rootfs

  1. bootfs.tgz contient uImage version rt et boot.ini
  2. rootfs.tgz contient ubuntu version lxde que j'ai préparé avec
sudo ./rootstock --fqdn ubuntu --login ubuntu --password ubuntu --imagesize 2G --seed lxde,gdm,build-essential,openssh-server --dist jaunty

On décompresse le fichier bootfs.tgz sur la partition 1 et le rootfs.tgz sur la partition 2.

On boot la carte IGEPV2 sur cette micro-SD :-)

Dans le cas ou il ne se passe rien, il est souhaitable de se fabriquer le câble RS232 comme indiqué sur la page igep_contact et avec minicom, on commence par interrompre la séquence de boot pour avoir la main. A moins que vous ayez la chance d'avoir un écran DVI, ce qui n'est pas mon cas. Puis

setenv bootcmd 'mmc init; fatload mmc 0:1 0x80300000 uImage; bootm 0x80300000'
setenv bootargs 'console=ttyS2,115200n8 console=tty0 root=/dev/mmcblk0p2 rootwait rootfstype=ext3 ro omapfb.mode=dvi:1280x720MR-16@60'
saveenv
boot

Ceci afin d'indiquer à u-boot qu'il doit tenter de lire la carte mmc1

LXDE IGEPV2 ce qu'il y a dedans le lxde_rootfs

  • un kernel 2.6.28 PREEMP , utilisateur principal = ubuntu, pass = ubuntu
  • un ssh sur 192.168.1.244 ubuntu/ubuntu
  • un vnc sur 192.168.1.244:1 , pass ubuntu
  • pd vannilla
  • le gdm lxde est desactive sur la sortie DVI (je n'ai pas d'ecran), enlevez exit au debut du fichier /etc/rc5.d/S30gdm pour le retrouver

cette première version constitue une bonne base de développement, j'ai pas mal de problèmes avec jackd, peut être que le noyau rt est inapproprié ici ? On peut toujours sur la partition boot de la micro-SD, faire la copie de uImage.std sur uImage pour récupérer le noyau standard.

Dans tous les cas elle permet de réaliser assez simplement pas mal de projet sans changer trop ses habitudes ubuntesques. Pour aller plus loin il faut utiliser poky linux et un SDK pour la cross compilation.

Un autre test sera … poky linux comme plate-forme de dev native…

gnu/igep_vite_fait.txt · Dernière modification: 2017/04/11 15:13 (modification externe)