Outils pour utilisateurs

Outils du site


esp8266:le_partageoir

Le partageoir

Le ou La ?

Le partageoir est un objet électronique qui fait des trucs informatiques. C'est peu la pataugeoire des enfants du numérique, expérimentant l'écriture et le codage commun. Et aussi une sorte de TAZ, stase temporaire à deux sous dont les tiroirs sont à surprises. L'idée première à part l'inassouvissable envie de bricolage est de faire un machin qui ne vaut rien. Parce que jusque là, un boite à partage et autre pirate box, coûte plus de 25€ nécessite une bonne source d'énergie, et n'est pas si simple que cela à mettre en œuvre. Parce que les codes de la programmation de la puce ESP8266 sont disponibles, et que personne ne s'en est occupé jusqu'à aujourd'hui… tous le monde semble se perdre dans l'immensité d'Internet, semant dans les nuages ce qui de fait reste très local, jetant par les fenêtres empommées son savoir, ses connaissances, ses créations, et ne récoltant que du vent, quant ce n'est pas des tempêtes. Le partageoir n'a pas besoin d'Internet, elle n'en utilise que ses sbires. Elle n'a pas besoin d'autre source d'énergie que le soleil. Elle ne vous fait pas consommer sournoisement 15000 km de réseau mondial au moindre clic ( prendre sa voiture pour aller acheter son pain à moins du kilomètre ou naviguer sur les réseaux sociaux toute la journée est aujourd'hui équivalent en terme d’empreinte carbone …)

Le partagoir ne sait faire pour le moment qu'un truc, partager localement des données numériques.

Il peut devenir spore numérique dans sa phase de reproduction.

Utilisation:

  1. Il faut déposer ses données sur une microSD, un simple copie.
    1. ATTENTION la longueur maxi des noms de fichiers est encore de 8 caractères..
    2. index.htm” c'est bon , mais pas “mon super fichiers.html
  2. Mettre la microSD dans le partageoir et appuyer sur le bouton.
  3. Les données sont visibles sur un réseau WIFI 100m autour
  4. Tous le monde peut les lire il suffit de se connecter à son réseau WIFI
  5. Il y a possibilité de déposer un fichier avec un code et d'autre sécurité? ( a faire ) mais de base tout devrait être ouvert…
  6. C'est un portail captif: cad TOUT est redirigé sur les pages présentes sur la SD !

Avantage:

  1. maîtrise de ses données partagées
  2. on peut laisser l'objet sans y laisser sa fortune, ne coûte qu'une dizaine d'euro
  3. fonctionne avec 2 piles ou avec le soleil
  4. code libre

Exemples d'utilisations moins triviales:

Une fiction interactive, une oeuvre hypertextuelle interactive

De base une fiction interactive, par exemple écrite avec Twine2 fonctionne sur le partageoir. Ce mode de programmation gagne à être connu, il permet la création logique en utilisant de façon très simple les possibilités de javascript.

Mais en ajoutant des fonctions voir des capteurs à la puce, on pourrait:

  • savoir la proximité du lecteur, le reconnaître
  • connaître l'emplacement de la puce ( par proximité des accès WIFI environnant )
  • capter les mouvement de la puce et y lier le texte et ses modifications
  • allumer des leds en fonction des visiteurs
  • ajouter des boutons pour ajouter des actions au partagoir

Évolution possible de l'idée

Le partageoir pourrait aussi être construit sur une autre puce bien plus puissante, mais ce serait au détriment de sa consommation. et du prix.. par contre nous aurions à l'instar des pirate box possibilité de déployer un véritable réseau maillé par ajout de plusieurs point de partage.

Je pense fait un test sur une puce OLinuXino, qui porterait le prix entre 20 et 30€… Cela décuple les possibilités mais force à faire attention au matériel ;-( d'ou peut être retour sur une pirate-box dans ce cas…

Connexions

CD/DAT3/CS GPIO15
CMD/DI GPIO13
CLK/SCLK GPIO14
DAT0/DO GPIO12 (may need an 10K pullup to 3.3V)
VSS1 & VSS2 GND
VDD 3.3V

Codes

V5

  • /partageoir.cfg
    • SSID ( seul puisque tout est redirigé desus )
# le SSID final sera renommé en .local
# par défaut SSID deviendra partageoir.local 
# par defaut hostname deviendra partagoir.local

SSID = partageoir
HOSTNAME = partageoir

#PASSWORD = 0123456789
MODIFPASS = 777

V4

Fonctionne avec arduino-ESP8266 6.5.1

  • partageoir.cfg fichier de parametrage sur la carte de la forme
  • le SSID et le nom dépendent de la présence d'autre SSID identique
    • si le SSID=partageoir.local, l'objet prendra le SSID = partageoir01.local

V2

V1

param.ini

param.ini est un fichier de paramétrage, il contient :

  1. des commentaire qui commencent par “;”
  2. des catégories entre crochets []
  3. des couples item = valeur
  • ;Paramétrage du Partageoir est un commentaire
  • [wifi] est le début de la catégorie 'wifi'
  • ssid = partage.local défini “partage.local” comme nom de réseau wifi

ainsi

  • [wifi] / ssid = nom du réseau wifi
  • [wifi] / hostname = nom du partageoir sur ce réseau ⇒ ainsi partageoir.local sera à la fois le nom de la machine pour l'url de votre navigateur et le nom du wifi.
  • [network] / IPC = 4 et IPD = 3 , cela défini une adresse IP unique sur le réseau wifi
    • si vous avez plusieurs partageoir il faut leur donner des IPD différent
    • IPC et IPD doivent être compris entre 1 et 254
  • [materiel] sdgpio = 16 ,connexion du signal CS sur ESP-12 ( dépend des puces ESP et de votre bricolage )

Il existe un fichier logfile = CONNECT.LOG qui contient les ssid environnant et les mac des machines qui se connectent.

Sur base de l'IDE arduino 1.6.5 adapté à l'ESP:

sdweb_snhack3-v1-ok.ino, mon code de test, un grand merci à Hristo Gochkov et Ivan Grokhotkov ( igrr ) ;-)

avec un portail captif , une grosse evolution, cf https://www.hackster.io/rayburne/esp8266-captive-portal-5798ff?ref=user&ref_id=506&offset=0

Les fichiers de la SD

les fichiers à coller à la racine de la SD, formatée en fat:partageoir-stock.tgz Attention les noms de fichier sont encore en 8.3 à l'ancienne, pas encore de nom long …

  • index.htm et test.pdf
  • /edit/index.htm
  • param.ini

mon param.ini du moment

;Paramétrage du Partageoir
;
[wifi]
; le nom du réseau WIFI ici = nom de la page
; url de la page = partage.local/index.htm

ssid = partage.local
hostname = partage

; réseau ouvert
; password = 

; mot de passe d'accès plus large (non implémenté)
; le dépot est fermé par le firmware pour le moment
;modifpass = sesame

[network]
;mac = 01:23:45:67:AB:AB
;ip de base =192.168.4.1  / 255.255.0.0
; jamais 2 ip identiques sur le même réseau
;ip modifiée = 192.168.IPC.IPD
IPC = 4;
IPD = 3;             

[materiel]
; CS connexion sur ESP-12
sdgpio = 16

[log]
; compteur d'allumage
; compteur = compteur.log
; trace des connexions
; logfile = CONNECT.LOG

Le firmware tout fait a flasher avec esptool ou esptool.py :

esp8266/le_partageoir.txt · Dernière modification: 2017/10/09 10:39 par gepeto