Outils pour utilisateurs

Outils du site


ecoteck:start

Quelle est la place des outils informatique dans un écolieu ?

La première idée qui vient à l'esprit c'est: aucune. On vire tout, plus de problème d'énergie, de polutions, de mauvaises ondes, rien …

C'est l'approche sans doute la plus sage si nous étions coupé du monde, et ne voulions, ni le perturber, ni l'influencer, ni en dépendre d'aucune sorte et que celui-ci ne dépende pas non plus de nous, une utopie anarcho-primitiviste que d'autres ont déja renduent inaccéssible.

Tous d'abord, si nous en sommes là c'est aussi avec une idée de le faire savoir, dans notre contexte, nous avons besoin de communiquer. Si nous voulons un monde ouvert qui nous accepte, nous devons communiquer. Nous devons en parler le plus loin possible, le plus fort possible, nous devons aussi écouter, comprendre le mieux possible, nous devons partager.

Nous n'avons pas choisi de nous cacher. Nous voulons intégrer une économie, une société, participer activement à son développement vers un équilibre dans une logique écologique et la meilleurs chose est de se montrer. Ne pas laisser faire les choses.

Ensuite, c'est aussi grace à une très bonne connaissance des techniques qu'on peut dire qu'elles sont néfastes et comment puis choisir la moins pire, la plus adaptée globalement à notre stratégie. Il parait aussi nécéssaire de lire Jacques Elull, apres Charbonneau, Anders, Gortz, de suivre Jean Zin sur son blog, ou encore Riesel et l'encyclopédie des nuisances. Nécéssaire pour rester critique. Lire encore Stiegler ou Theodore Kaczynski, se perdre et se re-perdre sur 1libertaire.free.fr … Bref, croiser le faire.

Ainsi, accepter les outils, leur causes, leurs concequences et tenter de les maîtriser nous apparait comme obligatoire.

L'outil informatique ne peut être que pensé en tant que logiciels libres, je ne reviens pas la dessus pour le moment.

Je fairais 2 approches:

  1. recherche d'une maîtrise poussée avec plus le soucis d'une consommation globale minimum que d'être économique.
  2. recherche d'un compromis économe en cout et facilité de mise en oeuvre.

Organisation envisagée

Pour le moment, prévoir :

  • une machine centrale, le serveur
    • alimentée par son propre systeme solaire
  • un réseau de communication simple, ethernet/passerelle/Internet
  • une ou deux machines pour l'usage courant, type Ordinateur Personnel

1 Solution tiptop

Matériels:

  • serveur 4W , SLU2 ou autre micro machine ARM avec ports ethernet et USB.
    • 4W arm
    • 60€
  • ou serveur 'gourmand' sur base atom ou VIA , Jetway JNC91 celeron
    • 1,6GHz 32W
    • 61+45(alim pico-psu)
  • ou serveur sur Jetway J7F2
    • 1,2GHz 6W Fanless Eden C7
    • 113+45(alim pico-psu)
  • Ordinateurs Personnels, plateforme Atom ou VIA, eeepc ou équivalents
  • Objets Communicants, Freeduino ou UBW plus floppé de capteurs en tout genres
  • réseau Zigbee, peut être mesh Wifi.

Logiciels:

  • serveur sous Debian pour AMR, webmin et application dédiées faites à la main.
  • ou serveur SME remasterisé
  • OP sous xubuntu, crunchbang ou équivalents

Consommation:

  • serveur,moins de 15 W pour le serveur, donc une autonomie totale avec un petit panneau solaire.
  • OP, moins de 35W par machine
  • OC < 100 mW

Temps de mise en route plus long

Difficulté plus élevée

2 Solution yaka ca marche

Matériels:

  • serveur, le premier PC venue d'une poubelle voisine
  • OP : une grande poubelle …
  • OC : Arduino et quelques capteurs hackés pour l'occasion
  • reseau ethernet, voir USB ou liaisons série

Logiciels:

  • serveur, la distribution SME agrémenté de logiciels particuliers.
  • OP, Ubuntu, Xubuntu

Consommation:

  • serveur,60 W pour le serveur, prévoir un cycle de coupure.
  • OP, autour de 100W par machine
  • OC de 100mW à 1W

Temps de mise en route court, une aprés midi devrait suffire

Difficulté moindre, les LiveCD font des merveilles!

ecoteck/start.txt · Dernière modification: 2017/04/11 15:13 (modification externe)